La médiation en protection de l’enfance

|   Im Fokus

Article par Anne Catherine Salberg sur les couples à hautes conflits dans

‚Arbitrage, médiation et autres modes pour résoudre les conflits autrement’ EDITIONS ROMANDES Schulthess 

PDF

 

Résumé

La médiation en protection de l’enfance tire sa légitimité de la Convention relative aux droits de l’enfant, ratifiée en 1997 par la Suisse. La médiation constitue dès lors un moyen pour entendre l’enfant en le reconnaissant comme un sujet de droits, capable de participer aux décisions le concernant, de s’exprimer sur son propre futur et de prendre part à la détermination de son meilleur intérêt.

Lorsqu’un couple se sépare et n’arrive pas à gérer ses conflits, l’enfant devient un enjeu pour ses parents qui l’instrumentalisent. La douleur de la séparation se transforme en haine, la peur de perdre son enfant en fait une arme de guerre. L’enfant est alors pris dans un conflit qui le contraint à être loyal envers un de ses parents au détriment de l’autre (et réciproquement s’il reste en contact avec les deux).

Cet article présente un modèle dans lequel la fratrie (ou l’enfant) adresse simultanément un message à ses deux parents. Dans une séance ultérieure hors la présence des enfants, les parents travaillent avec les médiateurs pour intégrer dans leurs décisions ce qu’ils ont compris du message de leur progéniture. Cet accompagnement des médiateurs confronte et soutient ces familles hautement conflictuelles dans leur capacité à construire un espace sécurisé pour que leurs enfants puissent passer du monde de papa à celui de maman - et du monde de l’une au monde de l’autre - sans heurts ni enjeux.

Zurück